Critique

Rebecca Kean

bm_9420_1096882

Titre : Rebecca Kean : Traquée

Auteur : Cassandra O’Donnell

Édition : J’ai lu

Date de parution : 6 avril 2011

Nombre de pages : 474

Quatrième de couverture :

Nouvelle-Angleterre, Burlington…

Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États-Unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était toute autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office du tourisme. Maudit soit-il

Mon avis :

Je suis un peu mitigée face à cette lecture. Autant j’ai bien aimé, autant j’ai trouvé ma lecture longue. Je m’explique. Ce n’est pas le genre de lecture qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Au début, j’ai vraiment accroché et je voulais savoir ce qui allait se passer. Mais plus j’avançais dans ma lecture et plus je décrochais. Cela est peut-être dû à la reprise de mes cours, mais l’intrigue du roman n’a pas réussi à me captiver complètement. Plus j’avançais et plus j’avais envie de sauter des passages puisque je voulais savoir ce qui se passait plus loin. J’avais parfois l’impression que les passages que je lisais ne menaient nulle part. Malgré tout, je n’ai pas trouvé d’autre réel point négatif à ce roman.

J’ai beaucoup aimé les personnages. Au fil de ma lecture, j’ai appris à connaître Rebecca. De l’extérieur, elle semble être une femme forte et indépendante, mais au fil des pages j’ai compris que c’était autre chose. Elle a été blessé et marqué bien plus profondément par son passé. Même si elle refuse d’être définie par ce qu’elle est, elle semble être incapable de le faire elle-même. Par contre, je me suis lassé assez rapidement du fait que chaque homme qui croise sa route semble tombé immédiatement sous son charme. À un certain moment, je ne savais même plus combien de soupirants attendait son tour pour faire valoir ses qualités. Je me suis questionné aussi sur l’utilité de certain personnage.

Sinon, j’ai bien aimé le style d’écriture de l’auteure. Son style était facile à comprendre et à suivre. De plus, les chapitres sont courts ce qui m’a plu puisque j’ai eu l’impression d’avancée rapidement dans ma lecture. De plus, c’est bien utile lorsqu’on se dit « un dernier chapitre » puisque comme ils sont courts on peut facilement tricher sans trop se sentir mal !

Bref, j’ai bien aimé l’intrigue générale de ce roman, mais il y avait quelque longueur. De plus, j’ai eu l’impression que l’auteure faisait une montagne pour des détails inutiles. Malgré tout, je voulais toujours savoir ce qui allait se passer par la suite. Je pense aussi que dans les tomes suivants, nous allons en apprendre plus sur le passé de Rebecca ainsi que sur les origines de sa fille. Je vais certainement lire la suite et j’ai bien hâte d’en découvrir plus.

Ma note : 7/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Rebecca Kean »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s