Critique

Le Chaperon rouge

41dI8p1zruL._SY344_BO1,204,203,200_

Titre : le Chaperon rouge

Auteur : Sarah Blakley-Cartwright

Édition : Michel Lafon

Date de parution : 11 avril 2011

Nombre de pages : 343

Prix : 24,95$

Quatrième de couverture :

Le village de Daggerhorn semble sommeiller au creux de la vallée. Depuis des générations, le Loup qui menace sa tranquillité est tenu à l’écart grâce à un sacrifice mensuel. Mais aujourd’hui, plus personne n’est à l’abri. Et la peur rôde…

À la mort de sa sœur, Valérie est inconsolable. Henry, le séduisant fils du forgeron, tente de gagner ses faveurs, mais le cœur indompté de la belle bat pour un autre garçon : Peter, le bucheron exclu du groupe, qui lui offre des escapades palpitantes en dehors du cocon familial.

Un beau jour, un chasseur de loup de passage dans la région fait une terrible révélation qui provoque la stupeur des villageois : la Bête qui les terrorise vit parmi eux. Chacun devient suspect. Bientôt, on comprend que seule Valérie peut entendre la voix du Loup. Et celui-ci exige qu’elle le rejoigne avant que le sang ne coule…

Mon avis :

JE DÉTESTE LA FIN DE CE LIVRE. JE DÉTESTE LA FIN DE CE LIVRE. JE DÉTESTE LA FIN DE CE LIVRE. Bon, on se comprend ?! C’est une fin vraiment merdique. Mais je n’en dirais pas plus à ce sujet !

J’ai eu vraiment du mal a accroché. J’ai trouvé la première partie, même un peu plus, vraiment ennuyante. Il ne se passait pas grand-chose et il y avait un peu trop de longueur. Pour ce qui est de la seconde moitié de ce roman, et bien, je n’ai pas pu le laisser de côté une seule seconde. C’était addictif ! Et je n’exagère en rien. L’intrigue était très présente ainsi que le suspense. S’arrêter à la fin d’un chapitre m’était tout simplement impossible puisque je mourrais d’envie de savoir ce qu’il allait se passer dans le chapitre suivant !

Les personnages sont, eux aussi, remplis de mystère. Je ne saurais dire si j’en sais réellement plus sur eux qu’au début de ma lecture. Cependant, je crois que c’était le but de l’auteure. Je suis persuadé qu’elle veut qu’on continue de se questionner à propos de l’ensemble de ce roman, et ce, même lorsqu’on a tourné la toute dernière page. Qu’on veule relire le roman pour trouver tous les petits détails qui nous ont échappé lors de la première lecture et percé le mystère qui plane sur cet ouvrage. Car, en effet, ce roman est un mystère à lui seul.

Dans la plupart des cas, les romans écrits à la troisième personne me tapent sur les nerfs, mais dans ce cas-ci, ça n’aurait ou être autrement. Ce roman est construit sous la forme d’un conte, surement pour rappeler l’œuvre original, et la troisième personne était, donc fait pour ce roman. J’ai été déstabilisé par cette narration seulement lors de la première phrase après cela allait de soi, contrairement aux autres romans avec ce type de narration où je dois attendre plusieurs pages pour m’y habituer. Et c’est sans oublier la magnifique mise en pages !

Si l’auteure n’a pas toutefois réussi à me conquérir dès le début, elle y est tout de même parvenue ! Et dès cet instant, j’étais pris entre ses griffes sans la moindre possibilité de m’en échapper.

Bref, je dois avouer que ce roman m’a marqué. Malgré des débuts difficiles, le méchant loup m’a finalement attrapé et prise au piège. Je conseille ce roman rempli de mystère à tout le monde, car selon moi, il vaut la peine d’être lu.

Ma note : 9,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s